Le Sommeil

Le Sommeil

 

Objectifs du cours :

1. Définir et connaître les caractéristiques du sommeil.

2. Connaître les différents types de sommeil.

3. Bien apprendre le rôle du sommeil et son organisation (l’hypnogramme).

4. Décrire les facteurs qui interviennent dans la régulation de l’alternance du veille sommeil.

5. Citer et définir les différents troubles du sommeil.

 

 

I-          Introduction : (caractéristique essentiel du Sommeil).

 

-         Le sommeil se caractérise par :

  • Modification de la conscience qui se ferme au monde extérieur.
  • Une élévation  du seuil de réponse aux stimuli externes.

-         Cette modification est :

ü      Spontanée

ü      Transitoire

ü      Périodique

ü       Réversible à tout moment

 Le sommeil est un besoin fondamental / instinct.

 Il obéit à un rythme circadien qui fait référence aux changements biologiques qui surviennent au cours d’une période de temps de 24  heures è l’alternance de veille-sommeil.

Le rêve est la voix ou parte royale vers l’inconscient.

Neurophysiologie du sommeil / récent :

  • 1953 Aserinsky et Kleitman (USA) à REM
  • 1955 Dement et Kleitman  à 2 types de sommeil (2 états biologiques différents)

 

 

II-       Neurophysiologie du sommeil :

 

 La régulation du rythme veille sommeil dépend de la substance réticulée ascendante activatrice (SRAA) du tronc cérébral (Une lésion de la formation réticulée entraîne un état voisin du sommeil Ainsi, la formation réticulée maintient le cortex à l'état d'éveil et assure la régulation de la vigilance. Et son activité diminue pendant le sommeil).

Rôles des neuromédiateurs : catécholamine (participant aux fonctions de transmetteur du système nerveux) et sérotonine (facilite le sommeil).

 L’étude du sommeil se fait au moyen d’enregistrements polygraphiques :

ü      EEG = étude de l’activité électrique cérébrale.

ü      EOG = étude des mouvements oculaires.

ü      EMG = étude de l’activité et du tonus musculaire

ü      ECG = étude du rythme cardiaque.

ü      FR = étude de la fréquence respiratoire.

Polygraphie du sommeil (tous ces enregistrements) et la T.A. (tension artérielle) ont permis de  décrire le sommeil.

 

A-    Types de sommeil :

 

1-      Sommeil lent :

ü      ralentissement de l’activité électrique cérébrale.

ü      absence de mouvements oculaires.

 

 4 stades :

Stade 1 : phase de l’endormissement, remplacement progressive des ondes α et β (rapides) par des ondes téta (lentes).

Recherche du sommeil (hallucinations / hypnologiques).

Respiration irrégulière.

Stade 2 : Le réveil commence à devenir plus difficile l'électroencéphalogramme EEG devient irrégulier, l'amplitude des ondes enregistrées à ce moment-là est élevée Ce sont les ondes du sommeil (à Spin lent)  Onde  complexes K= ondes bi phasique (-et+)

Progressivement : il y a diminution de (FC, FR, TA) (paramètres de la vie végétatif)

Stade 3 et 4 : sommeil profond.

·        EEG avec des ondes delta  plus lentes, amples et régulières que les ondes  téta.

·        Si les ondes  delta représentent  50% de l’EEG  il s’agit du stade 4.

        à Le tonus musculaire diminue légèrement.

        à Le Rythme Cardiaque et le Rythme Respiratoire deviennent lents et régulières.

        à La TA diminue.

2-     Sommeil paradoxal : (paradoxe = contraire)

1)      Relâchement  complet du tonus musculaire et difficultés de réveil.

2)      Accélération des réactions végétative : augmentation des FC, FR, TA.

3)      EEG : ondes rapides = éveil.

4)      REM rapide : mouvements oculaires rapides.

5)      Au cours de cette phase il y a rêves.

6)      Erection pénienne chez l’homme.

7)      Equivalente clitoridien chez la femme.

à Sommeil paradoxal : caractéristique des organismes homéothermes.

 

B-    Rôle du sommeil :

 

1-      Sommeil lent :

·        Récupération physique.

·        Synthèse des protéines pour le SNC.

·        Sommeil réparateur.

·        Mémorisation des faits rationnelles.

 

2-      Sommeil rapide :

·        Réactivation périodique des comportements innés.

·        Mémoire émotionnelle et créative.

·        Chez le fœtus et  nourrisson maturation du SNC.

 

C-    Organisation du Sommeil :

 

-         Organisation cyclique :

·        Une nuit de sommeil  comprend 3 à 5 cycles.

·        Chaque cycle est une véritable unité de sommeil.

·        Chaque cycle comporte les 4 stades précédant une phase de sommeil paradoxal (SP).

·        Chaque cycle dure de 90 à 120mn.

·        Pour un adulte jeune, une nuit de sommeil est faite de :

                                            à Sommeil lent : 75%.

                                            à Sommeil paradoxal : 15%.

La première partie de nuit est caractérisée par le sommeil profond, alors que le sommeil paradoxal est situé surtout en fin de nuit.

 

D-    Régulation de l’alternance veille sommeil :

 

Les facteurs qui déterminent le passage de l’un à l’autre veille <==>  sommeil :

 

1-      La composante homéostatique :

-         Besoin de dormir à équilibre :  

 

Dette de sommeil.

                                                           à Physique 

                                                           à Psychique

-         Tout retard en sommeil à Fatigue à Dette

-         Composante homéostatique = dette de sommeil (accumulée depuis notre dernier sommeil).

 

2-      la composante circadienne :

-         influences exogènes :

·        Alternance du jour et de la nuit.

·        Contraintes sociales (heure du repas, de travail).

-         Déterminants endogènes :

Horloge biologique hypothalamique. (Expérience dite « libre cours ») à la région pré optique de l hypothalamus antérieur.

Isolement à persistance d’un rythme circadien.

 

3-      le rôle de la température :

-         Température idéale pour le sommeil c’est 16-19°C.

-         Diminution de la température è favorise l’endormissement.

-         Augmentation de l a température au petit matin è déclenche le réveil.

 

 

III-            Les Troubles du Sommeil :

 

1-      Les insomnies :

Difficulté de l’endormissement  et du maintien du sommeilàsommeil non réparateur.

 

2-      Les hypersomnies :

-         Augmentation de la durée du sommeil.

-         Somnolence excessives (attaques de sommeil au cours de la journée = narcolepsies ≠ l’épilepsie).

 

3-      Les parasomnies :

-         Cauchemars.

-         Teneurs nocturnes.

-         Somnambulismes.

 

4-      Cas particuliers :

Apnées de sommeil à dysomnies (syndrome de pick-wick= syndrome d’apnées de sommeil + diminution de la ventilation alvéolaire permanente).

 

 

CONCLUSION :

-         Le sommeil est une conduite instinctuelle, rythme de vie et préserve l’équilibre physique et psychique de l’être humain.

-         Les troubles du sommeil sont retrouvés aussi bien en pathologies somatiques que dans les pathologies mentales, ils peuvent être transitoires et passagers (stress,…..).

9 votes. Moyenne 2.11 sur 5.

Commentaires (3)

1. L7aj Kakashi 25/05/2006

Merci beaucoup Reda
Lahh yesster hezni lma 100%

2. oppopo^^ 26/06/2006

;mlm!::::::::: vghc!!hgnnggyhttttttgggggggggggggggggggggggggggggggggggggggggggggggggggggggggggggggyggggggggggg

3. Vanessa 13/06/2015

Si vous êtes à la recherche d'une opportunité de travail sur internet !
Que diriez-vous de recevoir un salaire chaque mois, à vie ?


Vous pouvez vous créer un revenu passif à vie simplement en publiant des livres sur Amazon, sans avoir à faire de publicité ou créer de site, car c’est Amazon qui s’occupe des ventes en lui versant une partie comme commission.
Vous pouvez générer des revenus réguliers et illimités, plus vous publiez d’ebooks plus vous gagnez. Voici le lien: http://revenumensuel.com/

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

BS_BoY® tout les droits réserver copyright BS_Inc.© 2006

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site